Quel scénario envisageons-nous ?

–          Sur la proposition du professeur Aloni, ingénieur agronome donnant des cours à l’université de M’Banza N’Gungu, certains de ses élèves seraient envoyés en stage (sous sa direction) dans les villages de la zone du projet

–          Les étudiants seraient accueillis dans ces villages par les conférences de saint-Vincent de Paul, petites équipes de réflexion qui veilleraient à l’intendance des étudiants (logement, nourriture, …)

–          Les étudiants apprennent aux villageois la pratique de nouvelles cultures ainsi que de nouvelles manières de cultiver

–          Une fois les récoltes faites, une partie de celles-ci reste au village tandis que le surplus est « exporté » vers Kinshasa ou Matadi …

–          Depuis peu le contact a été établi avec deux de ces étudiants … le projet est en cours d’élaboration avec eux !