Conséquences sur le terrain

   Une dégradation à grande échelle des écosystèmes est observée sur l’ensemble du territoire de Kimvula, district de la Lukaya, dans la province du Bas-Congo, où l’on assiste à chaque saison sèche à des incendies volontaires de la savane provoqués par des jeunes paysans en quête du petit gibier et autres rats.

 

 Selon une source territoriale, la chasse aux rats et au petit gibier à laquelle s’adonnent au quotidien les jeunes paysans au détriment de l’agriculture permet à ces derniers, après-vente, de se constituer des ressources financières pour la subsistance familiale.

 

Toutefois, déplore la même source, pour ce maigre butin, les feux de brousse non seulement détruisent les écosystèmes en décimant la faune et la flore, mais également, dévastent les champs des paysans.