Résultat attendu

–          La population voit tout de suite les résultats de son travail, ce sont des étudiants eux-mêmes qui se déplacent vers elle, facilitant grandement les contacts de celle-ci avec la nouveauté…

 

–          Les étudiants sont tout de suite « mis dans le bain » et peuvent, sous les conseils de leur professeur, mettre en application leur savoir… La vue des immensités à cultiver leur ouvre l’esprit pour leur futur…

 

–          Le moindre coût de la méthode appliquée

 

–          Le « return » des étudiants encadrés par le professeur Aloni, après leur stage, permet d’analyser une situation réelle et vécue …et de trouver les solutions « modernes » les plus adéquates…

 

–          Le contact avec le milieu universitaire, travaillant lui-même de connivence avec l’université agronomique de Belgique et le jardin botanique de Meise, permet aussi l’étude du développement de cultures plus modernes ou répondant mieux aux besoins du marché. En lien avec le jardin botanique de Kisantu (dont la renommée n’est plus à faire !) tout cela est une garantie supplémentaire de réussite du projet …